Welcome, visitor!

POURQUOI VELIB’ ?

LA MOBILITE

Dans les grandes villes, le vélo constitue une alternative à la voiture de plus en plus attractive. Selon le Ministère de la Transition écologie et solidaire, il est le moyen de déplacement le plus performant pour les trajets de moins de 5km.

Il permet à son utilisateur d’emprunter des pistes cyclables et d’éviter les embouteillages en se déplaçant à une vitesse moyenne de 15 km/h, contre 14km/h en moyenne pour les voitures.
Le dispositif Vélib’, avec ses 1200 stations, résout la question du stationnement pour offrir aux franciliens une plus grande liberté de mouvement. Ce mode de transport présente l’avantage de constituer en lui-même une activité physique pour son usager.

En 2015, Paris a dévoilé un « Plan Vélo » de plus de 150 millions d’euros qui devrait lui permettre de devenir la capitale mondiale du Vélo d’ici 2020. Ce Plan bénéficiera notamment aux usagers de Vélib’ par le doublement de la longueur des pistes actuelles et la création de nouvelles pistes.

L’ECONOMIE

Vélib’ est devenu au fil des années un moyen de transport emprunté quotidiennement par des milliers de franciliens pour aller travailler en se dépensant, sans trop dépenser.

Ces vélos en libres-services sont très attractifs car vous pouvez en profiter à tout moment. Ils épargnent à ses utilisateurs les dépenses liées à l’achat et l’entretien d’un vélo. Les différentes formules d’abonnement permettent à chaque usager de choisir une offre adaptée à son utilisation.

Fort de son expérience, le service Vélib’ s’adapte aux besoins des usagers en proposant toujours plus de stations dans un périmètre qui s’étend jusqu’à la Métropole Grand Paris, avec une flotte qui se diversifie et intègre desormais des Vélib’ électriques.

L’ECOLOGIE

Après la marche à pied, le vélo est le mode de transport écologique par excellence. Longtemps perçu comme un objet de loisir ou d’activité sportive, il est devenu un mode de déplacement rapide à part entière dans les grandes villes pour tous les habitants désireux de préserver l’environnement.

Grâce à son service de partage de vélos qui a fêté ses 10 ans en 2017, la Ville de Paris a pu observer une nette diminution du trafic routier et des nuisances urbaines. Son moindre impact sur la qualité de l’air l’amènera à jouer un rôle de premier plan lors des prochains pics de pollution.

Pour faciliter les trajets plus longs sans perdre de son attrait écologique, Vélib’ déploie désormais une flotte de vélos électriques.

Vélib’ contribue à élargir le choix des moyens de déplacement puisqu’il fait partie intégrante des différents services de transports en commun que la ville peut compter.