Libre comme l’air

Nous vivons actuellement un épisode important de pollution aux particules. L’air que nous respirons est le résultat de ce que nous rejetons dans l’atmosphère. En 2013, si tous les déplacements en Autolib’ avaient été faits en voiture thermiques, il y aurait eu environ 4 400 tonnes de CO2 émis en plus dans l’atmosphère et un total de 6 100 tonnes supplémentaires de CO2 depuis l’ouverture du service, le 5 décembre 2011. Les élus d’Autolib Métropole sont fiers d’avoir épargné cette pollution aux Franciliens et d¹avoir privilégié dès 2011, la voiture électrique qui n’émet aucune particules ni Co2 dans l’atmosphère pour assurer ce service public.

Afin de confirmer cet engagement, les élus ont  décidé d’offrir aux abonnés hebdomadaire, mensuel et annuel, une heure de location gratuite aujourd’hui. Par ailleurs, l’abonnement journée est déjà gratuit. Nous continuons à tracer notre chemin sans bruit et sans polluer.