Trois nouvelles villes adhèrent à Autolib’ Métropole

Bourg la Reine, Nogent-sur-Marne et Verrières-le-Buisson ont adhéré à Autolib’ Métropole lors du Comité syndical qui s’est tenu le 27 février dernier. Ceci porte à 62 le nombre de villes en métropole qui offrent le service Autolib’ à leurs administrés.

Avec l’adhésion de ces trois nouvelles villes, c’est tout le maillage territorial du service qui continue de s’étendre. Au Sud Bourg-la-Reine complète l’offre existante entre Cachan et Sceaux. Nogent-sur-Marne crée une ouverture du service vers l’Est de la métropole ainsi que la continuité du service après Joinville-le-Pont.

Enfin, Verrières-le-Buisson au Sud permet d’étendre le service après Châtenay-Malabry. Avec l’adhésion de ces trois villes, 13 nouvelles stations seront réalisées dans le courant de l’année 2014.

Inventez votre Autolib’ !

Autolib’ Métropole fait appel aux créateurs et créatrices, individuel(le)s ou collectifs, designers, architectes, stylistes, graphistes, compositeurs de sons, d’odeurs ou de formes afin d’habiller et de mettre en scène les véhicules et les espaces d’abonnements Autolib’.

Premier service de voitures électriques en auto partage, Autolib’ existe dans le paysage métropolitain depuis plus de deux ans et connaît un succès grandissant.

Autolib’ change les modes de transports, Autolib’ change la manière de voir la ville, alors pourquoi ne pas changer les Autolib’ ?

Les espaces d’abonnements conçus comme des bulles ont pour vocation première d’accueillir le public et de l’accompagner dans sa démarche d’abonnement. L’appel à projet lancé par Autolib’ Métropole vise à concevoir un principe d’aménagement et de customisation de ces espaces afin de prolonger leur utilité première et de leur inventer de nouvelles fonctions. Les candidates et candidats devront ainsi proposer un habillage artistique de ces espaces qu’il soit visuel, sonore ou encore tactile.

Pour les véhicules, entre tunning et œuvre artistique, le candidat devra faire en sorte que la voiture   dépasse sa fonction habituelle d’expression de la représentation sociale.  L’enjeu est de sublimer le support pour qu’il devienne un objet unique. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, la représentation sociétale de la voiture doit totalement disparaître au profit d’un nouvel univers imaginé par le candidat qui emmènera l’usager vers d’autres formes d’utilisation, vers d’autres univers.

Alors lancez- vous, vous serez peut être les futurs lauréats de CUSTOMOI

Télécharger le dossier d’inscription ici

Les caractéristiques des stations Autolib’ en Open Data

Open Data ou « données ouvertes », dans la rubrique « les chiffres en clic » Autolib’ Métropole met à votre disposition des données relatives aux stations. Nom de la station, code postal, latitude, longitude, nombre de places… autant de données exploitables pour créer pourquoi pas de nouvelles applications, réaliser des statistiques ou encore de la cartographie.

L’ouverture des données est une pratique de plus en plus répandue à laquelle Autolib’ Métropole est heureux de participer, considérant que l’information publique est un bien commun.

Customoi

Autolib’ Métropole fait appel à tous les créateurs, débutants ou confirmés pour habiller et mettre en scène des espaces d’abonnements Autolib’ et des véhicules.

Autolib’ est le premier service de voitures électriques en auto partage. Il existe dans le paysage métropolitain depuis plus de deux ans et connaît un succès grandissant. Autolib’ change les modes de transports, Autolib’ change la manière de voir la ville.

Les espaces d’abonnements conçus comme des bulles ont pour vocation première d’accueillir le public et de l’accompagner dans sa démarche d’abonnement. L’appel à projets lancé par Autolib’ Métropole vise à concevoir un principe d’aménagement et de customisation de ces espaces afin d’inventer de nouveaux usages. Les candidates et candidats devront ainsi proposer un habillage artistique de ces espaces qu’il soit visuel, sonore, olfactif ou tactile.

Pour les voitures, l’enjeu est de déclencher chez l’usager l’envie d’utiliser le véhicule. Le candidat devra exprimer par sa réalisation la performance ou le style de l’Autolib’.

Alors lancez vous, vous serez peut être les futurs lauréats du «Customoi »

 

5 nouvelles villes rejoignent Autolib’ Métropole

Leur arrivée va permettre la réalisation de 17 stations supplémentaires, renforçant ainsi le maillage territoriale.  Cela permettra à des milliers de personnes de bénéficier du service Autolib’, et ainsi, de disposer d’une alternative écologique et économique à la voiture thermique polluante et bruyante en ville.

L’arrivée du Chesnay permet d’étendre le service à l’ouest de la Métropole, Bois-Colombes permet de couvrir intégralement le Nord-Ouest de la petite couronne, Clichy sous Bois et Montfermeil font figures de précurseurs à l’Est de Paris et enfin Rungis ouvre de nouvelles perspectives de déplacements au Sud de l’Ile-de-France. Autolib’ Métropole se réjouit de l’arrivée de ces cinq nouvelles villes qui vont compléter le service public voulu par les élus métropolitains.

Autolib’ sur France 3 Ile de France

France 3 Ile de France a réalisé une série de quatre reportages dédié à Autolib’.

Cliquez ici

Séminaire de haut niveau

Le 3 décembre 2013, à Stockholm, avait lieu une rencontre franco-suédoise organisée par l’Ambassade de France en Suède et l’Université royale KTH avec pour objet le partage des connaissances en matière de production et de consommation énergétiques.

Présent à ce séminaire, Julien Bargeton est intervenu sur la question « éco-mobilité : retour d’expériences et solutions de marché » et au cours d’une session répondant à la problématique : « quels outils pour renforcer l’efficience énergétique et la sobriété carbone des villes durables ? »

Autolib’ impressionne au Green Car Koréa

Du 7 au 9 novembre 2013 derniers, Julien Bargeton, Président d’Autolib’ Métropole était présent à la 4ème édition du « Green Car Koréa », rendez vous mondial de la mobilité électrique.

Le Président d’Autolib’ Métropole a pu témoigner de la réussite d’Autolib’ en Métropole et exposer l’ensemble du dispositif devant de nombreuses personnalités tels que le maire de la ville hôte Gwangju, des représentants des ministères de l’environnement et de l’industrie, des chefs d’entreprises et des universitaires.

Avec près de 38 000 abonnés, 2000 véhicules en service et plus de 800 stations le service Autolib’ intéresse de nombreux pays et en particulier la Corée.

Les nombreux spécialistes qui ont découvert le service Autolib’ ont témoigné auprès de Julien Bargeton de leur enthousiasme et de leur étonnement quant l’importance du maillage territorial (plus de 4000 bornes de recharge réparties sur 54 communes) et le nombre de véhicules en service.

« Notre système de véhicule en auto partage et en trace directe a énormément impressionné car il n’existe pas d’équivalent dans le monde » confiait Julien Bargeton.

Autolib’ présent au « Green Car Koréa 2013 »

Du 7 au 9 novembre 2013, Autolib’ Métropole sera présent à la 4ème édition du « Green Car Koréa », le rendez vous mondial et incontournable de la mobilité électrique. Aux côtés d’entreprises allemandes, américaines, de projets japonais, coréens ou encore danois, Autolib’ va représenter fièrement la réussite d’une technologie et d’une gestion de projet 100 % française. A l’invitation des organisateurs coréens, Julien Bargeton, Président d’Autolib’ Métropole témoignera de la réussite de la voiture électrique en auto partage et plus globalement sur l’ensemble du territoire.

La mobilité électrique autrefois considérée comme un rêve lointain est aujourd’hui une réalité utilisée partout dans le  monde. Les technologies liées à l’entreprise verte se sont  développées rapidement dans de nombreux  pays comme le Danemark, Israël, l’Allemagne , les États- Unis, et depuis quelques temps en France. A l’occasion de la 4ème édition du « Green Car Koréa »  organisée à Gwangju , de nombreux véhicules respectueux de l’environnement ainsi que des services publics comme Autolib’ seront présentés aux milliers de visiteurs attendus. Gwangju ville de l’est de la Corée du Sud d’1,4 million d’habitants a été choisie pour organiser cet événement. Cette métropole s’impose depuis quelques années comme ville phare de la mobilité électrique et  du secteur de l’automobile verte

Séduire de nouvelles villes de la Métropole

De nombreux élus ont répondu à l’invitation de Julien Bargeton, Président d’Autolib’ Métropole à participer au séminaire : Autolib’ une nouvelle offre de transport en Métropole.

L’objectif de cette rencontre était d’échanger entre les communes qui offrent le service Autolib’ à leurs concitoyens et celles qui envisagent de le faire. Une rencontre qui a permis de répondre à de nombreuses  questions, comme par exemple, qui décide du lieu d’implantation des stations ou encore comment faire pour adhérer à Autolib’ Métropole.

Plus surprenant, nous avons constaté un nombre important d’abonnés à Autolib’ dans des villes où les maires n’ont pas adhéré au service et ne possèdent pas de stations sur leur territoire. Il s’agit de Montreuil (267  abonnés) , Clichy-la-Garenne, (280 abonnés) ou encore Vincennes,( 260 abonnés ).

Apprécié par l’ensemble des élus et techniciens qui étaient présents, ce séminaire a démontré tout l’intérêt que portent les collectivités franciliennes au service de location de voiture en auto-partage, Autolib’.