Les élus du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole prennent des mesures pour les usagers Vélib’

Lors du comité Syndical Autolib’ Vélib’ Métropole réuni exceptionnellement le 9 janvier, les élus des 67 collectivités adhérentes au service Vélib’ Métropole ont réaffirmé leur soutien aux usagers affectés par la transition entre les deux opérateurs et pris plusieurs mesures.

Catherine Baratti-Elbaz, Présidente du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole et les élus du comité ont rappelé leur exigence d’une continuité du service public Vélib’ et les engagements pris par le groupement Smovengo désormais titulaire du plus important marché public de vélos en libre-service au monde. Ce service public innovant représente un défi industriel, technologique et commercial.

Au vu du nombre insuffisant de stations en service début janvier et des améliorations indispensables pour mieux informer les usagers, les élus du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole ont exigé du titulaire du service Vélib’ le doublement des équipes sur le terrain et au centre d’appels pour respecter au plus vite ses obligations contractuelles au début du service.

Le Syndicat ayant constaté au 1er janvier que les prestations attendues du nouvel opérateur de Vélib’ Métropole n’étaient pas tenues, des pénalités financières, comme prévues dans le cadre des marchés publics seront appliquées en cas de retard.

Conscients des importantes difficultés rencontrées par les abonnés du service Vélib’ Métropole dans cette période de transition, un crédit de 3 heures a déjà été offert aux abonnés à partir du 1er janvier, leur permettant notamment d’utiliser gratuitement les Vélib’ électriques. Les élus du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole ont également décidé d’appliquer une remise de 50 % sur les mensualités de janvier, février et mars pour les nouveaux abonnés Vélib’ ainsi que pour ceux arrivant à renouvellement. Enfin, contrairement aux dispositions initialement prévues, les élus du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole ont voté le déplafonnement des minutes bonus des abonnés en 2018.

Les élus du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole espèrent dorénavant que le nouvel opérateur du service Vélib’ sera à la hauteur des attentes légitimes de ses abonnés. Les premiers retours montrent un réel engouement pour les nouveaux Vélib’, en particulier les vélos électriques. Les élus comme les usagers ont hâte maintenant de pouvoir bénéficier totalement du nouveau service Vélib’ Métropole qui sera complètement opérationnel au printemps.

Paris teste des navettes électriques sans chauffeur dans le bois de Vincennes

Forte de son envie de faire de Paris une capitale modèle en matière de véhicules autonomes électriques, Anne Hidalgo inaugure ce vendredi 17 novembre une flotte de navettes sans chauffeur. Cette innovation fait suite au succès de l’expérimentation qui a duré 4 mois sur le Pont Charles de Gaulle (12e – 13e), début 2017.

Ces véhicules 100 % électriques accueilleront chacun jusqu’à six voyageurs à bord et circuleront dans les allées du bois à une vitesse de 10km/h. Ils seront mis à disposition des Parisiens et des Franciliens pendant six mois du vendredi au dimanche, de 10h à 20h entre la station de métro Château de Vincennes (Ligne 1) et le Parc Floral (distance de 400m). Alimentées par des batteries électriques, les navettes autonomes seront rechargées la nuit à partir de la fermeture du service.

Avec Vélib’, Autolib’, la piétonisation des berges de Seine et la création de pistes cyclables, la ville de Paris continue de démontrer son engagement en faveur des moyens de déplacement propres. Ces actions correspondent à la nouvelle politique de la Métropole sur l’aménagement et la restructuration de l’espace urbain.

Des forfaits mensuels pour le nouveau Vélib’ Métropole

Ce jeudi 9 novembre, les tarifs du nouveau service public Vélib’ Métropole accessible à partir du 1er janvier 2018 à l’échelle de la Métropole du Grand Paris, ont été ratifiés par un avis favorable de l’ensemble des représentants élus du conseil d’exploitation Vélib’.

Plusieurs propositions tarifaires, définies sur la base de forfaits mensuels pour les abonnés longue durée qui donnent accès au Vélib’ électrique et mécanique, avec le maintien de la 1ère demi-heure gratuite, des tarifs réduits et sociaux et de la caution par empreinte bancaire (sans prélèvement contrairement à d’autres opérateurs), ont été votées. Elles tiennent compte du nouveau périmètre du service élargi à 68 villes du Grand Paris et des innovations technologiques qu’apportera Vélib’ Métropole avec des vélos qui seront pour 30 % électriques au lancement et rechargeables dans toutes les stations ; une V-box numérique embarquée sur chaque Vélib’ ; des vélos plus sécurisés et un système unique de surcapacité des stations. Des fonctionnalités inédites à ce jour sur une offre de vélos en libre-service à cette échelle.

 

Conditions et tarifs d’utilisation du service public Vélib’ Métropole votés ce jeudi 9 novembre :

  • Le paiement mensuel des forfaits, le jour de début d’abonnement pour la première échéance puis chaque mois au jour anniversaire de la souscription, avec un engagement d’un an reconductible pour cette même durée. Les usagers seront informés en amont de la date anniversaire afin de valider ou non la reconduction.

 

  • 3 offres longue-durée qui donnent accès au Vélib’ électrique et mécanique :

o Le forfait V-Libre, à 0 €/mois, qui permettra l’utilisation d’un vélo mécanique pour 1 €/demi-heure et d’un vélo électrique pour 2 €/demi-heure ;

o Le forfait V-Plus, à 3,10 €/mois en tarif plein, 2,30 €/mois en tarif réduit et 1,55 €/mois en tarif social, qui offrira une demi-heure gratuite pour tout nouveau trajet en vélo mécanique (puis 1 €/demi-heure supplémentaire), et permettra l’utilisation du vélo électrique pour 1€ la première demi-heure (puis 2 €/demi-heure supplémentaire) ;

o Le forfait V-Max, à 8,30 €/mois en tarif plein, 7,10 €/mois en tarif réduit et 4,15 €/mois en tarif social, qui offrira une demi-heure gratuite pour tout nouveau trajet en vélo électrique (puis 1 €/demi-heure supplémentaire), ou une heure gratuite pour tout nouveau trajet en vélo mécanique (puis 1 €/demi-heure supplémentaire).

 

  • 2 offres courte-durée :

o  V-Découverte, au tarif de 5 €, qui offrira une demi-heure gratuite pour tout nouveau trajet en vélo mécanique autant de fois que souhaité dans la journée (puis 1 €/demi-heure supplémentaire) et permettra l’utilisation du vélo électrique pour 1€ la première demi-heure pour tout nouveau trajet autant de fois que souhaité dans la journée (puis 2 €/demi-heure supplémentaire).

o  V-Séjour, proposera pour 15 € le service pendant une semaine aux mêmes tarifs d’utilisation que l’abonnement 1 jour.

 

  • 1 offre entreprise :

o V-Pro, pour les déplacements professionnels permettra d’acheter plusieurs forfaits offrant les prestations du forfait Vélib’ électrique avec un abonnement annuel dégressif en fonction du nombre de cartes demandées.

  • Les crédits bonus temps :

o Les bonus temps bénéficieront aux abonnés du forfait Vélib’ mécanique ou du forfait Vélib’ électrique, dont les abonnés de l’actuel Vélib’.

o Les abonnés créditeront leur bonus temps de 3 minutes à chaque départ d’une station pleine dite en overflow ou à chaque arrivée dans une station vide, que le vélo concerné soit électrique ou mécanique. En cas de départ d’une station en overflow et d’une arrivée dans une station vide, le compte sera crédité de 10 minutes.

o Les bonus temps pourront être utilisés tant pour l’usage d’un vélo électrique que mécanique. Pour utiliser un bonus temps, l’usager devra avoir au minimum une demi-heure de bonus temps sur son compte.

o Les abonnés Vélib’ actuels conserveront les bonus-temps acquis.

 

Les abonnés actuels basculeront sur un abonnement équivalent dans le cadre du nouveau service Vélib’ Métropole. La durée restante des abonnements ne sera pas modifiée. Les informations sur les abonnements, les travaux et le nouveau Vélib’ Métropole sont à retrouver sur velib2018.com.

Le nouveau service public Vélib’ Métropole a pour vocation d’être accessible au plus grand nombre (habitants, professionnels, touristes). Il bénéficiera des dernières technologies afin d’offrir un système de vélos en libre-service performant, innovant et adapté aux besoins de mobilité des usagers de la Métropole. Le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole, avec l’ensemble des collectivités qu’il représente, développe avec ce nouveau service public une offre de transport partagé durable inédite, favorisant l’intermodalité à l’échelle du Grand Paris.

Vélib’ Tour à Saint-Denis

Le 27 octobre dernier, la ville de Saint-Denis a présenté les nouveaux Vélib’ dans le cadre de sa «  journée sans voiture »  organisée en centre-ville. Durant cette journée, les riverains ont pu profiter de nombreuses animations gratuites sur le thème des moyens de transport alternatifs à la voiture.

Les Dionysiens ont pu apprécier la nouvelle génération de Vélib’ exploitée par Smovengo, mais également d’autres moyens de transport comme les gyropodes et trottinettes. Des ateliers dédiés à la sécurité routière ou encore à la de réparation de vélos ont également été proposés dans le but de sensibiliser les cyclistes sur les bons comportements et reflexes à avoir lors d’un trajet en vélo.

Smovengo se déplacera dans plusieurs villes franciliennes afin de présenter les nouveaux Vélib’, jusqu’au 16 décembre prochain.

Retrouvez toutes les dates du Vélib’ Tour sur velib2018.com.

La Présidente du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole présente le nouveau Vélib’

Lors de la présentation du nouveau Vélib’ Métropole à la presse, la Présidente du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole, Mme Catherine Baratti-Elbaz a salué la mise en place d’un nouveau service public de transport partagé innovant et inédit.

Vous retrouverez ci-dessous sa prise de parole :

Nous avons à relever de nombreux défis pour faire face aux enjeux environnementaux et aux besoins de déplacement des usagers de la Métropole du Grand Paris. Le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole qui regroupe Paris et 68 villes de la zone urbaine dense a pour mission de développer des offres de mobilité durable et de favoriser l’intermodalité à l’échelle du Grand Paris.

Depuis le début de son aventure, le Syndicat a été pionnier sur les offres de transport en libre-service, d’abord avec Autolib’, 1er service public en autopartage de voitures électriques et maintenant avec Vélib’ Métropole qui propose une nouvelle génération de Vélib’ intelligents dont 30 % sont électriques. Un service public unique au monde à ce jour.

Ces vélos électriques en libre-service sont une grande première et à une échelle inégalée. D’ici le printemps 2018,  1 400 nouvelle stations seront installées dans la métropole du grand Paris. Une transition nécessaire pour mettre en place le nouveau Vélib’ qui a de nombreux atouts : des vélos connectés, plus sécurisés, des vélos à assistance électrique dont le nombre pourra être augmenté progressivement dans toute la Métropole, un système « Park+ » qui permet de déposer deux fois plus de vélos que dans les stations actuelles dans un même espace. Et encore beaucoup d’autres innovations à découvrir.

J’évoquais l’espace public qui est notre bien commun et que nous devons équiper au plus juste des besoins de nos concitoyens. C’est pourquoi nous devons trouver les solutions pour le protéger tout en favorisant les déplacements propres. La notion de partage et de respect doit rester au cœur de la philosophie des transports en libre-service. C’est ce à quoi le Syndicat Autolib’ Vélib’ s’emploie tout en proposant des services uniques et d’avant-garde.

C’est le cas avec le service Autolib’ qui a été précurseur en proposant une solution alternative à la possession d’un véhicule individuel polluant. Il est aujourd’hui incontournable dans la chaine des déplacements avec ses 6 200 bornes de recharges sur voirie qui en fait le réseau de recharge électrique sur voirie le plus dense du monde et ses 3 900 voitures électriques en circulation.
Avec ces bornes de recharge accessibles aussi aux véhicules électriques (voitures et scooters), le syndicat a construit le premier réseau au monde de bornes de recharges sur voirie adaptées aux besoins de la mobilité électrique en ville.

Depuis sa création, le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole a œuvré pour préfigurer les services de la mobilité durable de demain avec une ville connectée et équipée pour répondre aux grands enjeux de mobilité propre. C’est aujourd’hui avec beaucoup de plaisir et de fierté que je participe à la mise en place d’un nouveau service public de transport partagé encore une fois innovant.

 

Communiqué de presse : Vélib’ Métropole, un service public unique en Europe, dévoile ses nouveaux atouts

Dossier de presse : Nouveau Vélib’ Métropole

3eme édition de la « Journée Sans ma Voiture »

Le 1er octobre 2017 Paris appartenait aux piétons et aux cyclistes. Après deux éditions réussies, la ville de Paris a renouvelé pour la 3e fois consécutive l’expérience en proposant une nouvelle « Journée Sans Ma Voiture ». Paris était donc fermée à la circulation pour tous les véhicules motorisés, à l’exception des transports en commun, des ambulances et des taxis.

L’objectif de cette journée était de sensibiliser les franciliens et les touristes aux enjeux écologiques auxquels fait face Paris. Les franciliens ont pu découvrir la capitale sous un nouveau jour et constater une diminution des nuisance sonores et une amélioration de la qualité de l’air. En effet, le taux dioxyde de carbone dans l’air a chuté de 25 % dans certains quartiers de la capitale alors qu’il diminuait également dans la petite couronne.

À l’issue de cette journée, la Maire de Paris a rencontré des participants au défi « 3 semaines sans ma voiture » organisé par la Ville de Paris et l’Ademe.

Grâce à de telles initiatives et à des services publics de transport 100 % écologiques comme Autolib’ et Vélib’, la ville de Paris démontre son engagement en faveur de l’environnement et contre les nuisances sonores.

Retrouvez plus d’infos sur paris.fr

Autolib’ Vélib’ Métropole lauréat du prix de l’intermodalité 2017

La 5e cérémonie de remise des Grands Prix de la Région Capitale s’est déroulée le 3 octobre 2017 à Paris et a récompensé de nombreuses entités pour leur action au sein d’une association, d’une collectivité territoriale, d’une entreprise privée ou publique, ou encore d’une administration.

Le jury composé de professionnels du transport francilien a décerné à Autolib’ Vélib’ Métropole le prix de l’intermodalité pour avoir rendu accessible le service Autolib’ sur le Pass Navigo jusqu’à présent, ouvert aux abonnements Vélib’ uniquement. Il est désormais possible d’y ajouter son forfait Autolib’.

Le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole entend poursuivre sa politique d’innovation pour continuer à améliorer la qualité du service rendu aux franciliens en termes de transports en libre-service.

Info Travaux : Vélib’ 2018

En avril 2017, Autolib’ Vélib’ Métropole a annoncé l’attribution du marché Vélib’ Métropole à la société Smovengo qui exploitera ce service public à partir de janvier 2018. Pour mettre en place le futur service Vélib’ Métropole avec ses nouvelles stations permettant d’accueillir deux fois plus de Vélib’ et ses nouveaux vélos (dont 30 % de vélos à assistance électrique), il est nécessaire de remplacer les stations existantes (sans les déplacer dans la grande majorité des cas). De nouvelles stations seront aussi installées dans les villes qui rejoignent le réseau Vélib’ Métropole.

Entre octobre 2017 et mars 2018, les stations actuelles seront démontées progressivement et environ 1 400 nouvelles stations seront installées sur le territoire francilien. La moitié d’entre elles sera mise en service dès le 1er janvier 2018, les autres stations seront progressivement activées d’ici fin mars 2018.

Il ne sera plus possible de louer ou de déposer un Vélib’ dans une station en cours de transformation. Le service se poursuivra néanmoins avec plus de la moitié des stations qui resteront en fonctionnement. Le calendrier de remplacement des stations a été élaboré pour qu’il y ait toujours des stations Vélib’ en service à proximité.

Les nouvelles stations avec les nouveaux vélos seront mises en service dès le 1er janvier 2018. L’ensemble des abonnements souscrits avant le 1er janvier 2018 se poursuit selon des conditions financières similaires.

Rendez-vous sur velib2018.com pour plus d’information sur le nouveau système Vélib’.

Sogaris inaugure sa première station Autolib’ à Rungis

Ce lundi 26 janvier, Sogaris a inauguré sa première station sur la plateforme logistique de Rungis (94), en présence de Jean-Bernard Bros, Président du conseil de surveillance de Sogaris, de Raymond Charresson, Maire de Rungis et de Marie-Pierre de la Gontrie, Présidente d’Autolib’ Métropole.

Acteur de premier ordre dans le secteur de l’immobilier logistique et des services associés, SOGARIS offre une nouvelle alternative de mobilité à ses salariés et ses visiteurs avec l’implantation de cette nouvelle station Autolib’ de 6 places, située à proximité du tramway T7 (Villejuif-Louis Aragon / Athis Mons-Porte de L’Essone).

Enfin, la ville de Rungis accueillera deux autres stations courant 2015, une dans le parc d’activités Icade et la seconde, au centre-ville.

 
Sogaris-Rungis Station

Autolib’ participe à la « Semaine du développement durable »

La semaine du développement durable, qui a pour objectif de faire comprendre l’importance de recycler, réemployer, réparer, covoiturer, consommer des produits de saison. Entrer dans l’ère de la consommation durable afin de protéger notre environnement.

Dans ce cadre, les villes de Pantin et Alfortville proposent des démonstrations et des essais gratuits du service Autolib’ avec pour objectif de sensibilité les usagers à de nouveaux modes de transport écologie et économiques.

–       Dimanche 6 avril à Pantin : Démonstration et essais à la station située Place de l’église de 9h15 à 18h30.

–       Mercredi 9 avril à Alfortville : Démonstrations et essais à la station située 1bis Avenue Joseph Franceschi de 9h30 à 12h30.

Retrouvez le programme complet de chaque ville :

Pantin

Alfortville