TELETHON : RALLYE RELAIS « JACQUES GUEBIN »

DSC_0278

TELETHON : RALLYE RELAIS « JACQUES GUEBIN »

Dans le cadre du téléthon 2015, un Rallye composé de sept voitures électriques sera organisé le samedi 5 décembre 2015 dans le département de Seine-Saint-Denis. Cet évènement a également pour but de s’inscrire dans une démarche écologique en parallèle de la COP21 qui se déroule au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Ce rallye se déroulera dans sept villes, dont Drancy sera le point de départ, proches de l’aéroport du Bourget où a lieu la convention écologique.
Une animation sera proposée à chaque étape et les concurrents devront réalisés des épreuves. Les Villes partenaires sont Drancy, Le Bourget, Dugny, Le Blanc-Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Noisy-le-Sec et Bobingy.

Cet évènement sera organisé avec l’aide de la Direction Territoriale de la Sécurité de Proximité de Seine-Saint-Denis. Chaque ville sera chargée de proposer un équipage de 3 personnes et les conducteurs devront être titulaires du permis de conduire. Les véhicules seront également personnalisés et sponsorisés par des entreprises partenaires.

Enfin, à cette occasion un disque de stationnement zone bleue sera mis en vente au profit du Téléthon.

DSC_0271  DSC_0240

Le Rallye en images, cliquez ici

Pic de pollution : 1h00 offerte aux abonnés 1 jour

Aujourd’hui, en raison d’un nouveau pic de pollution, une heure de location gratuite à tous les usagers qui s’abonneront (gratuitement) au service Autolib’ pour une journée et ce quelque soit la commune  de prise en charge et de dépose du véhicule. Cet abonnement pourra se faire dans chaque ville adhérente équipée d’un espace d’abonnement (retrouvez la carte sur le Autolib.eu).

Il suffira de scanner son permis de conduire, sa pièce d’identité, en indiquant lors de la souscription le code promo « PIC JUILLET 2015 » et un badge « 1 jour » vous sera délivré.

Plus d’informations, en cliquant sur le lien suivant : https://www.autolib.eu/fr/autolib-gratuit-pollution/

Autolib’ va installer à Paris 250 bornes supplémentaires de recharges électriques

Le service Autolib’, avec le soutien de la Ville de Paris, va se doter de 250 bornes de recharges électriques supplémentaires ouvertes aux particuliers. Un investissement qui va accélérer l’évolution qui s’opère dans la capitale en faveur des mobilités électriques, afin de réduire la pollution atmosphérique à Paris et dans la Métropole.
Autolib’ joue un rôle essentiel dans l’offre de mobilité électrique à Paris. Le service bénéficie aujourd’hui d’un maillage riche de 580 stations. La densité de ce réseau est une des clés de son succès, avec plus de 10 millions de locations depuis son ouverture le 5 décembre 2011, et près de 80 200 abonnés annuels actifs.

La voiture électrique préférée des Parisiens poursuit sa conquête métropolitaine avec 3.265 véhicules Autolib’ en circulation dans 82 communes d’Ile-de-France. Fort de son succès, le service continue à s’étendre au-delà de Paris : Montreuil, Neuilly- Plaisance, Vélizy-Villacoublay, Clichy-La-Garenne, Versailles ou encore la communauté d’agglomération d’Argenteuil ont ainsi récemment rejoint le Syndicat Mixte Autolib’ Métropole.

Afin de poursuivre cette évolution en faveur des mobilités électriques, le groupe Bolloré, délégataire du service public Autolib’, a proposé à Marie-Pierre de la Gontrie, Présidente du Syndicat Autolib’ Métropole, de compléter les stations financées par les collectivités franciliennes en ajoutant de nouvelles bornes de recharge dans toute la métropole, dont 250 à Paris. Cet investissement important est un signal fort qui va accélérer l’évolution qui s’opère en faveur des mobilités électriques. Il renforcera le réseau de bornes de recharge Autolib’ qui est le réseau de recharge sur voirie le plus dense du monde.

En plus d’Autolib’, Christophe Najdovski, adjoint à la Maire en charge des transports, rappelle que « Paris travaille à déployer sur le territoire parisien une infrastructure complémentaire, indispensable pour permettre aux professionnels, et aussi aux Parisiens et visiteurs qui possèdent un véhicule électrique – véhicule utilitaire, voiture ou 2RM – de pouvoir le recharger facilement. D’ici la fin de l’année, 180 points de recharge électrique accélérée seront ainsi installés dans la capitale ».

« La réduction de la pollution atmosphérique à Paris et dans la Métropole nécessite de poursuivre et d’intensifier l’utilisation, au quotidien, de solutions de mobilité durable», rappelle l’adjoint à la Maire. A ce titre, « l’ouverture sur abonnement de ces nouvelles bornes Autolib’ à tous les véhicules électriques et hybrides rechargeables des professionnels et des particuliers représente une avancée dont tous les Parisiens pourront profiter », conclut-il.

Le Chesnay inaugure ses premières stations

Samedi 13 juin 2015, le Maire de la ville du Chesnay a donné rendez-vous à ses concitoyens sur le parvis de l’Hôtel de Ville, pour célébrer le lancement du service Autolib’ dans sa commune à l’occasion de l’inauguration de la station située rue Pottier.

Porte-drapeau du département des Yvelines, Le Chesnay est la première ville à avoir adhéré à Autolib’ Métropole afin d’offrir ce service à ces concitoyens. A ce titre, la ville compte aujourd’hui cinq stations, dont trois sont déjà en service.

Le maillage se renforce dans l’Ouest Parisien qui compte déjà à proximité du Chesnay, les villes de Saint-Cloud, Garches ou encore Ville-d’Avray.

L’émission d’actualité locale de la Ville a d’ailleurs consacré un reportage à Autolib’ dans le n°27 de son web magazine, vous retrouverez l’intégralité du sujet dans le lien ci-dessous :

http://youtu.be/2maPOaa-Tgo

Plus de 100 000 locations

Pour la première fois depuis sa mise en service, Autolib’, 1er service public de voitures électriques en libre service développé à l’échelle d’une métropole européenne, vient de franchir le cap de  100 000 locations et 1 million de km parcourus en une semaine.

C’est ainsi que désormais, chaque 24 heures, les abonnés d’Autolib’ font plus de 3 fois le tour de la planète.

Accessible dans 75 communes, avec 950 stations et 3 000 véhicules en circulation, et 80 000 abonnés, ce succès traduit la rencontre de ce nouveau service avec  l’attente des franciliens d’une mobilité simple et pratique, répondant au besoin d’usage ponctuel d un véhicule non polluant.

Comme présidente d’Autolib’ je me réjouis  avec les 75 communes adhérentes autour de Paris du succès rencontré auprès des franciliens par  ce service qui préserve notre environnement et la santé publique.

 Marie-Pierre de la Gontrie

Présidente d’Autolib’ Métropole

Le rapport d’activité 2014 est disponible !

Retrouvez le rapport d’activité 2014 d’Autolib’ Métropole, présenté cette année en trois fascicules  : « Autolib’ Métropole, un savoir-faire performant », « Autolib’ au coeur de la métropole » et enfin « Autolib’ en chiffres ».

Ils sont, au même titre que le précédent, consultables et téléchargeables dans la rubrique « Téléchargements » du site internet, et en cliquant sur les liens ci-après :

https://docs.google.com/file/d/0B8MFxB5YvOOkSkhvT3pUdU1OTDA/edit

https://docs.google.com/file/d/0B8MFxB5YvOOkY01OYlZYTEt5NzA/edit?pli=1

https://docs.google.com/file/d/0B8MFxB5YvOOkQ2RHTG5qSU1lcWc/edit?pli=1

Bonne lecture !

 

Verrières-le-Buisson inaugure ses 3 stations Autolib’

Ce samedi 11 avril, la Ville de Verrières-le-Buisson a souhaité célébrer la mise en service de ses trois nouvelles stations Autolib’.

L’événement s’est déroulé place des Prés Hauts, sur la station choisie pour l’occasion par Thomas Joly, Maire de la Ville, afin de mettre en lumière et de présenter le service à ces concitoyens en présence des élus verriérois. Certains représentants des villes voisines, notamment Sceaux et Antony, ont également fait le déplacement.

A l’issue du discours et de la traditionnelle découpe du ruban, des essais gratuits ont été proposés aux habitants, leur permettant de découvrir le service et de se familiariser avec la petite citadine électrique.

La Ville de Verrières-le-Buisson compte à ce jour trois stations, les deux autres étant situées, face au 54 boulevard du Maréchal Foch et face au 204 rue d’Estienne d’Orves. Le dispositif Autolib’ mis à la disposition des habitants représente ainsi 20 bornes de charge et un espace d’abonnement.

La Ville se réjouit d’accueillir ce service innovant de mobilité, qui s’inscrit dans son projet pour une ville moins polluée et plus vertueuse.DSC00664

Autolib’ au service de sa métropole

Durant le pic de pollution, Autolib’, en association avec la Mairie de Paris, s’est engagé pour une mobilité plus respectueuse de son environnement.

Tout comme son cousin Velib’, Autolib’ agit en proposant un mode de déplacement non polluant par le biais d’une heure offerte pour tout abonnement un jour souscrit.

Vous avez d’ailleurs été nombreux à profiter de l’offre proposée.

En effet sur les 6 jours de pics de pollution, nous avons enregistré 84 500 locations soit une augmentation de 5% en comparaison à une une semaine sans pic de pollution.

Si nous regardons ce chiffre plus en détail, on remarque que le nombre d’abonnement 1 jour a triplé et a été multiplié par 6, pour le lundi 23 mars, jour de la circulation alternée. Passant ainsi de 52 locations à 374 locations abonnement 1 jour.

Chaque location est un pas vers une ville, plus écologique, moins bruyante et sans voiture thermique. Le syndicat Autolib’ Métropole tient à remercier chacune et chacun d’entre vous pour votre engagement citoyen.

Capture d’écran 2015-04-03 à 10.25.21

Visite au siège de la société Autolib’ à Vaucresson

Ce mardi 10 mars, la Société Autolib’ a accueilli les élus du comité syndical d’Autolib’ Métropole pour une visite de son siège, à Vaucresson dans les Hauts-de-Seine.

A cette occasion, la genèse du Groupe Bolloré a été présentée aux élus qui ont ensuite pu découvrir les différentes installations du site, et notamment celles dédiées au service Autolib’ ainsi qu’un showroom présentant les récentes innovations du groupe dans le domaine du stockage de l’énergie.

La visite s’est achevée par le centre d’appels, outil opérationnel de la relation avec l’usager. Outre le service Autolib’ voulu par les élus métropolitains, le centre rassemble l’ensemble des services d’auto partage que le délégataire a développé à Bordeaux et Lyon et à l’étranger.

Autolib’ fait des émules et permet de développer le savoir faire Français sur tout le territoire national et même à l’international avec Londres et Indianapolis!

DSC00617

Autolib’ fête ses 3 ans et lance le Club Autolib’

A l’occasion d’une conférence de presse le 28 janvier dernier, les élus d’Autolib’ Métropole et la Société Autolib’ étaient rassemblés pour faire le bilan sur les 3 premières années de fonctionnement d’Autolib’, et pour célébrer le lancement du Club Autolib’.

Il y a 3 ans, les élus de Paris et de près de 50 communes partenaires lançaient Autolib’, premier service public d’autopartage de véhicules électriques. Aujourd’hui, Autolib’ c’est 900 stations installées dans toute la métropole parisienne, représentant près de 5000 bornes de charges et 3000 véhicules. Le service compte désormais plus de 70 000 abonnés annuels effectuant en moyenne 14 000 locations par jour, et croît sur un rythme soutenu.

A l’occasion de ce troisième anniversaire, Autolib’ Métropole et la Société Autolib’ présentent le Club Autolib’, qui vise à rassembler et fidéliser les utilisateurs du service Autolib’. L’adhésion au Club leur permet de gagner des points à chaque trajet, qu’ils peuvent ensuite échanger contre des minutes de location gratuites ou d’autres cadeaux liés à l’écomobilité. Le Club leur permet aussi de s’impliquer dans le bon fonctionnement du service, en leur permettant de signaler les éventuelles anomalies rencontrées. Récompensant les bonnes pratiques, les principaux objectifs du Club sont d’améliorer l’état général des véhicules et des bornes, en raccourcissant les délais de traitement de l’exploitant, et de faciliter la régulation du service Autolib’.

DSC00597